Les routes de l'esclavage

Les routes de l'esclavage

Après la chute de Rome, des peuples (Wisigoths, Ostrogoths, Berbères, Slaves, etc.) se disputent les ruines de l'Empire. Tous pratiquent l'asservissement. Mais au VIIe siècle émerge un empire arabe, qui tisse, entre l'Afrique et le Moyen-Orient, un immense réseau de traite d'esclaves qui converge vers Bagdad, nouveau centre du monde. Après la révolte des Zanj - des esclaves africains -, qui s'achève dans un bain de sang, le trafic se redéploie vers l'intérieur du continent. Deux grands marchés aux esclaves s'imposent : Le Caire et Tombouctou. Au fil des siècles, les populations subsahariennes deviennent la principale «matière première» de ce trafic

Bewertung

0,0   0 Stimmen