Les hommes de Billancourt

Les hommes de Billancourt

Mars 1992. L'usine Renault de Billancourt ferme ses portes définitivement. Une décision qui met fin à presque un siècle de production automobile et clôt également un laboratoire de luttes sociales. Car «le paquebot» fut régulièrement le théâtre de mouvements contestataires. À la fin des années 1960, la Régie nationale de Renault, la plus grande usine de France, compte près de 36 000 employés, dont 12 000 ouvriers étrangers. Qui sont les travailleurs qui ont fait vivre cette «forteresse ouvrière» ? Comment se sont-ils battus jusqu'à devenir la vitrine de la contestation sociale en France ? Pour le savoir, la réalisatrice Caroline Pochon a choisi de leur donner la parole

Bewertung

0,0   0 Stimmen