Farewell, l'espion qui aimait la France

Farewell, l'espion qui aimait la France

Gesellschaft und Soziales 

«L'affaire Farewell» est l'une des plus grandes histoires d'espionnage de la guerre froide. En 1980, Vladimir Vetrov, un agent du KGB mis au placard, prend contact avec la DST. Il propose de leur livrer la liste des agents en poste à l'étranger, des agents doubles mais aussi celle des secrets technologiques et scientifiques que le KGB vole aux pays du bloc de l'ouest depuis des dizaines d'années dans les domaines stratégiques... La France, l'Allemagne, l'Angleterre, mais surtout les États-Unis découvrent ainsi qu'ils sont victimes d'une gigantesque entreprise de pillage organisée par le KGB

Bewertung

0,0   0 Stimmen