Contre-Histoire de la France outre-mer

Contre-Histoire de la France outre-mer

Deux hommes, deux prêtres, incarnent à eux seuls la présence de l'Église outre-mer. Deux figures contrastées : le père Chanel, missionnaire dans le Pacifique, tué à coups de hache par le roi de Futuna. Le père Labat, missionnaire dominicain, propriétaire d'esclaves, fabricant d'alcool et auteur d'un certain nombre de turpitudes coloniales. Le premier est resté un véritable martyr du Christ, le second préfigure ce qui ne tardera pas à devenir une institution : le clergé colonial. Deux visages d'une même Église qui aura marqué à jamais les sociétés de l'outre-mer

Bewertung

0,0   0 Stimmen