Bougainville : haka et guitares, danser pour la paix

Bougainville : haka et guitares, danser pour la paix

Fin de la guerre civile la plus sanglante du Pacifique (2001) : A Bougainville l'armée et les représentants de Nouvelle-Zélande charges d'une mission de paix évitent fusils et violence grâce à l'influence forte des femmes papoues et aux échanges culturels mêlant haka et musique. Fiona Cassidy Maori qui a participé à cette étonnante et dangereuse pacification revient sur ses pas et en témoigne

Bewertung

0,0   0 Stimmen