Martinique, seconde patrie du Konpa ?

Martinique, seconde patrie du Konpa ?

Le Compas Direct, ou Konpa en créole, est né dans les bals populaires haïtiens au début des années 1960 et déferla ensuite sur les Antilles françaises. Il a marqué la vie artistique martiniquaise. Adulé par certains, décrié par d'autres, le Konpa a régné en maître sur le milieu musical martiniquais jusqu'aux années 1980, où il fut détrôné par le zouk. Comment expliquer le succès d'un tel phénomène, jusqu'en Amérique du Sud, et son rayonnement à Paris, pendant tant d'années ?

Bewertung

0,0   0 Stimmen